AMCL 29 !

Nouveau ! Merci de vous inscrire à notre newsletter

BUGATTI Type 59, 1:32

Maquette Matchbox, au 1:32, par Neil King.

Du Beau Matchbox ! des années 70 quand on trouvait dans un bazar ou une maison de la presse, souvenirs, jouets une bonne maquette pour pas cher. Et Matchbox, c’était excellent. Leur série de voitures au 1:32 reste un grand moment d’intelligence dans les choix des modèles. Aston Martin Ulster, Jaguar SS100, Mercedes SSKL, et là : notre Bugatti 59, de 1933. 8 cylindres en lignes, 750 kg, 240 ch. Même si elle n’a pas le palmarès de Type 35 ( maquette Airfix au 1:32 aussi ), pilotée par Jean-Pierre Wimille, elle réalisa quelques exploits sur circuit.

Jean-Pierre Wimille. Pilote d’acrobatie au début des années 30, il aura une belle carrière de pilote. Vainqueur de Grand-Prix, il gagnera sur Bugatti la dernière édition des 24 heures du Mans avant-Guerre, en 1939. Pendant la guerre il rejoint son ami pilote William Grover-Williams qui fonde un réseau clandestin du S.O.E. en France pour soutenir la résistance. Le seul à s’en être sorti, il reprendra la course, épousera Christiane de la Fressange, championne de ski. Grand espoir de victoire pour la France, pour le nouveau championnat du monde de Formule Un, en 1949, il se tuera en début de saison à Buenos Aires aux essais, sur une Gordini.

La maquette : Du bel ouvrage par Neil! Thierry lui avait trouvé ce modèle au fond de sa « cave d’ours », en double exemplaire. Aussitôt fait par Neil. Un petit plaisir de maquettiste à monter que ce modèle vintage, avec des moment de haute lutte sur le train avant, les attaches de garde-boues, phares mais le résultat n’a pas à rougir face à certaines réalisations bien plus récentes.